Langue du corps

Presque chaque personne parle deux langues depuis l’enfance, dont l’une est réalisée et construite comme parole, tandis que l’autre transmet des informations provenant du subconscient, des motifs et des motifs cachés..

Dans cette section, vous acquerrez des connaissances de cette deuxième langue – le langage corporel sous une forme concentrée et apprendrez à utiliser efficacement les nouvelles connaissances..

Chaque mouvement involontaire de votre interlocuteur peut être déchiffré et lire le message de son subconscient. Une femme peut cacher ses pensées et ses désirs, elle peut même ne pas en être consciente, mais le subconscient la dénoncera toujours.

En même temps, en connaissant la signification de chaque geste et en l’utilisant consciemment, vous pouvez signaler à l’esprit subconscient de la femme vos intentions et ainsi exercer une influence cachée sur elle, ce qui vous permettra d’avoir un atout supplémentaire pour maîtriser la situation et impact réussi.

Étant donné que l’étude de n’importe quelle langue est impossible sans dictionnaire, la forme la plus significative de compréhension de la langue des signes serait de compiler un semblant de petit livre de référence, où vous pouvez trouver certaines correspondances sans aucune difficulté..

Le dictionnaire est basé sur le principe de la correspondance psychophysique, à savoir que tous les processus mentaux sont reflétés dans la physiologie et vice versa – les changements physiologiques entraînent des mouvements mentaux.

Postes ouverts.

Les positions ouvertes sont la preuve d’une ouverture psychologique, d’un désir de communication et de contacts productifs. Manifesté dans des positions non croisées et non fermées des bras et des jambes.

Paumes ouvertes – honnêteté, franchise.

La paume relevée est un geste de demande. Cette position facilite l’exécution de la demande, car elle ne montre pas la pression du demandeur..

La paume rabattue (regarde le sol) est impérieuse. La pression psychologique est ressentie de la part de quelqu’un qui utilise cette position..

Poignée de main:

Paume relevée (paume en dessous – sous la paume de l’interlocuteur) – disponibilité à obéir, un signal inconscient à celui dont la dominance est reconnue.

Paume refusée (paume en haut – sur la paume de l’interlocuteur) – le désir de dominer, une tentative de prendre le contrôle de la situation.

Paume vers le bas (debout) – position égale.

Poignée de main « gant » (deux paumes agrippent une paume de l’interlocuteur) – le désir de montrer votre sincérité, convivialité, confiance.

L’orteil du pied est un indicateur d’intérêt, sa direction indique qui une personne s’intéresse ou trouve attrayante.

Jambes largement écartées.

– En position debout: agression, y compris agression sexuelle. Confiance. Prêt à agir. Activité.
– Assis: confiance. Détente interne. Démonstration de sexualité.

Positions fermées.

Le fait qu’une personne soit en position fermée parle de sa proximité psychologique, d’une volonté de s’isoler de la situation. De telles positions apparaissent sous la forme de bras et de jambes croisés..

Les bras croisés sur la poitrine – une tentative de se cacher, de s’isoler de la situation. Réaction négative.

Bras croisés sur la poitrine avec les paumes serrées en poings – un geste intensifié de bras croisés. Attitude hostile. Possibilité d’attaque psychique.

Mains croisées avec les doigts serrant fermement les avant-bras (enveloppant les mains) – attitude négative vis-à-vis de la situation.

Bras croisés avec les pouces pointés verticalement vers le haut – un sentiment de protection (bras croisés), confiance (montrant les pouces vers le haut).

Une main intercepte l’autre bras – courant verticalement le long du corps – dans l’avant-bras, le coude ou l’épaule: une forme plus légère de bras croisés.

Les mains sont librement abaissées, mais une sorte de secousse l’autre – une tentative de maintenir un calme émotionnel. D’une main, une personne fait un geste, comme s’il redressait un bouton sur la manche de l’autre main, un bracelet de montre, une manchette – nervosité latente.

Un homme à deux mains tient un bouquet de fleurs, un sac à main (femme), une tasse de thé, etc. – une tentative de cacher la tension intérieure, la nervosité.

Doigts entrelacés, mains entrelacées – attitude négative.

Pyramide (paumes face à face, bout des doigts fermés) – confiance, attitude confiante face à quelque chose.

Les mains derrière le dos: l’un serre l’autre dans la zone de la paume – confiance en soi, autorité, sentiment de supériorité.

Une main s’enroule autour du poignet avec l’autre – une tentative de maîtrise de soi.

Une main intercepte l’avant-bras supérieur de l’autre main – une tentative de maîtrise de soi, mais plus prononcée que dans le cas précédent.

Le rôle du pouce est une démonstration d’agressivité (y compris d’agression sexuelle), de force, de pression, un sentiment de supériorité.

Les mains dans les poches, les pouces à l’extérieur – la confiance, la vanité, un geste agressif. Chez la femme, agressivité (y compris sexuelle), caractère dominant.

Pouces sortant des poches arrières – caractère dominant.

Croiser les jambes (geste jambe par jambe) – protection, recherche d’isolement.

En général, le geste est déchiffré en fonction du contexte de la situation. Par exemple, pendant une longue conférence, un auditeur dans la salle peut utiliser une position similaire pour plus de commodité..

Jambes croisées et bras croisés – désapprobation, rejet, protection accrue.

Position américaine «quatre» (la cheville d’une jambe repose sur le genou de l’autre jambe) – activité, confiance, confiance en soi.

Jambes croisées et doigts entrelacés sur les genoux – autofocus, isolement.

Chevilles croisées – protection, tension, attitude négative, nervosité, peur.

Positions dynamiques.

Les positions dynamiques sont celles qui ne peuvent être qualifiées de fermées ou ouvertes, car elles reflètent d’autres états mentaux..

Tête droite ou légèrement surélevée – neutre.

La tête est légèrement relevée, les paupières sont légèrement fermées ou les coins des yeux sont rétrécis, le regard est dirigé vers le bas – arrogance, dédain, supériorité.

Tête légèrement inclinée sur le côté – manifestation d’intérêt.

Tête légèrement baissée, regard maussade – attitude désapprobatrice face à la situation, vigilance.

Les mains derrière la tête en combinaison avec la position des jambes sous la forme d’un «quatre» – le désir de démontrer la maîtrise de la situation, la confiance en soi, un sentiment de supériorité.

Développé – excitation, plaisir, expressions d’intérêt, y compris sexuel.

Réduit – réaction négative, rejet.

Vise au centre du front et ne tombe pas sous les yeux de l’interlocuteur – un look professionnel.

Distribué entre les yeux et la bouche – aspect séculaire.

Glisse des yeux vers la poitrine et le dos – un regard intime.

Un coup d’œil de côté:

– combiné avec un sourire – intérêt,
– combiné avec des sourcils tombants – hostilité.

Des clignotements fréquents sont un signe de protection, de confusion.

Mains et visage:

Grattage du menton – Réflexion et évaluation.

Pincer le nez légèrement sous l’arête du nez en combinaison avec les yeux fermés – concentration.

Main sur la joue – la joue repose sur les doigts pliés en un poing et l’index est redressé vers la tempe – réflexion, prévenance.

L’index touche le nez, les autres se couvrent la bouche – suspicion, secret, méfiance.

Toucher ou frotter le nez est une tromperie de la part de la personne qui le fait.

L’index touche la joue et le reste est sous le menton – un examen critique.

La main caresse le cou – mécontentement, déni, colère. Geste de protection.

Frotter une oreille est une impatience, un désir d’interrompre. Nervosité.

Le visage est légèrement plié sur le côté et repose sur la paume ou le poing – «pose téléphonique» – un monologue interne. Ennui.

Monter sur une chaise – démonstration de supériorité ou d’agression (y compris sexuelle).

Une jambe est levée et repose sur quelque chose, le corps est légèrement plié et penché en avant – un geste du propriétaire, le gagnant.

Les mains reposent sur le bas du dos, les jambes largement écartées – une démonstration d’agression (y compris sexuelle).

Interactions appariées.

Formations fermées:

Les corps de deux interlocuteurs sont situés en face l’un de l’autre, leurs points de vue sont dirigés l’un vers l’autre – une manifestation d’intérêt mutuel, le désir d’être seulement ensemble.

Formations ouvertes:

Deux interlocuteurs se tiennent à un certain angle l’un par rapport à l’autre, comme s’ils formaient un espace où le troisième peut entrer librement – une position qui permet la participation d’un ou plusieurs interlocuteurs.

Inclusion dans la conversation et exclusion du partenaire de la conversation:

Inclusion: dans le cas d’un troisième partenaire rejoignant une position fermée, les interlocuteurs en son sein tournent leur corps d’un angle l’un par rapport à l’autre et par rapport à lui, sans paroles invitant ce dernier à se joindre à la conversation.

Une exception: dans le cas d’une tentative de joindre un tiers partenaire à une position fermée, les interlocuteurs ne tournent que la tête par rapport à lui. Mais la direction des corps reste la même, ce qui indique que le troisième partenaire n’est pas souhaitable dans cette conversation..

Gestes sexuels.

Gestes sexuels – représentent une manifestation d’intérêt sexuel pour quelqu’un et une tentative inconsciente (et parfois assez consciente) de démontrer leur intérêt pour lui ou elle.

Gestes sexuels masculins:

– La main ajuste la cravate, le col, touche la gorge ou touche les cheveux.
– Les pouces dans la ceinture.
– L’orteil de la jambe est tourné vers la femme qui suscite l’intérêt sexuel..
– Look intime.
– Mains sur les hanches.
– Jambes largement écartées, que l’homme soit assis ou debout.

Gestes sexuels féminins:

– Lancer la tête.
– Lisser ou toucher les cheveux (les cheveux sont un sex-symbol assez frappant).
– Exposition des poignets.
– Écarter les jambes (debout ou assis).
– Bouche légèrement entrouverte et lèvres humides.
– Look intime.
– Jambes croisées.
– Caresser un objet cylindrique (cigarette, verre, stylo plume, etc.)

Positions à la table.

Assis à une table avec une femme n’a pas besoin d’être situé sur des côtés opposés. Dans ce cas, vous serez tous les deux involontairement en position défensive, car vos mains seront forcées sur la table devant vous. Les postures défensives renforceront certainement la communication..

Essayez de vous asseoir de manière à être avec elle soit d’un côté de la table, soit à côté.

Les poses seront plus libres et, par conséquent, la communication sera plus détendue. De plus, étant à proximité d’une femme, vous pourrez la toucher plus naturellement..

Rappelez-vous, comme toute langue, le langage corporel est composé de mots, de phrases et de signes de ponctuation..

Chaque geste est comme un mot, et un mot peut avoir plusieurs significations différentes..

Vous ne pouvez comprendre pleinement la signification de ce mot que lorsque vous insérez ce mot dans une phrase avec d’autres mots..

Ce n’est qu’en considérant les différents gestes dans leur totalité, qu’il est possible de tirer des conclusions correctes sur l’état réel d’une personne.

Aimez-vous notre magazine?! Suivez-nous sur Yandex Zen! Vous pouvez également suivre les mises à jour dans Instagram, Télégramme, TIC Tac et chaîne Youtube.
Restez au courant de tout ce qui est le plus important avec MEN’s LIFE!